Petits tours ou plus longs voyages couchés sur un trike et sur un handbike (vélo à bras), et en particulier une traversée des Pyrénées (2009), un périple en Himalaya (2010) et des boucles dans les Dolomites (2011).

1 octobre 2009

Retour sur J18 : Revanche au col d'Aubisque

  • Départ : Gourette
  • Arrivé : Laruns
  • Distance : 70 km
  • Déniv + : 1450 m
  • Difficulté : les voitures sur la route du col du Pourtalet.
  • Météo : grand ciel bleu !
  • Date : mardi 4 août 2009
Il fait grand beau ce matin. Nathanaël a toujours dans l'idée de retourner au col d'Aubisque. En effet, c'est pour ça que nous avons dormis à 500m sous le col... Nous repartons donc en direction du col et remontons jusqu'en haut. Le demi tour vaut le détour!! Nous découvrons entres autres le pic de Gers qui nous surplombait toute la nuit...






Au même endroit qu'hier, mais sans le brouillard !

Nous retournons au camping, plier les affaires et continuer notre route. Nous nous dirigeons vers Laruns, 20kms et 800m plus bas. Nous passons dans le pays basque. Nous achetons du fromage de brebis, de vache et de chèvre des pâturages du col d'Aubisque. Nous posons nos affaires au camping et faisons une sieste à l'ombre. Vers 1h, nous partons vers le col du Pourtalet et allons voir ce magnifique pic du midi d'Ossau...

Nous passons dans des gorges très impressionnantes. Il y a de nombreuses cascades comme un peu partout dans les Pyrénées. Il nous reste 28kms et 1300m pour atteindre le col. Nous sommes au niveau du barrage, derrière lequel il y a le lac de ** , par contre il y a aussi beaucoup de voitures... Nous nous arrêtons avant le col (400m sous le col), il y a pleins de voiture, la route n'est pas agréable, il est déjà tard, la vue du pic du midi d'Ossau est très décevante, et demain une longue journée nous attend. Bref, on se casse!

De retour au camping, nous rencontrons un anglais venu ici avec sa famille pour faire du vélo. "Je vous ai vu au Tourmalet, je vous ai vu à Gavarnie, je vous ai vu au col d'Aubisque et maintenant au pic du midi d'Ossau et au camping! ". Nous lui racontons notre itinéraire. Nous traversons les Pyrénées en prenant le temps , lui disons nous, car c'est un trajet qui peut être fait plus rapidement. il nous répond " trois semaines, de vélo, c'est mieux que 2 semaines"! ah ba oui, c'est vrai que c'est mieux!