Petits tours ou plus longs voyages couchés sur un trike et sur un handbike (vélo à bras), et en particulier une traversée des Pyrénées (2009), un périple en Himalaya (2010) et des boucles dans les Dolomites (2011).

10 septembre 2009

retour sur J12 : un peu de calme

  • Départ : Vielle-Aure
  • Arrivé : Artigues (pied du tourmalet)
  • Distance : 40km
  • Déniv + : 1220 m (à 7m/min !!)
  • Difficulté :...
  • Météo : Soleil
  • Date : mercredi 29 juillet 2009
Petit déjeuné royal : jus de mangue, raisins, abricots, pain au miel ou chocolat au choix! Nous partons du camping de Vielle Aure vers 9h30 en direction de la Hourquette d'Ancizan (mais non pas dans 6 ans!). Nous préférons ce col au col d'Aspin plus fréquenté par les camping car. Nous croisons tout de même quelques voitures et cyclos mais on est globalement seuls. Arrivés en haut, c'est un grand pâturage que nous découvrons avec des montagnes dont les faces sont biens raides (du moins pour moi :) !). Nous avons une vue dégagée sur le col de Peyresourde (col que nous avons franchi il y a deux jours dans le brouillard). De l'autre coté nous distinguons le pic du midi, c'est l'objectif de demain.


Bronzette à la Hourquette d'Ancizan.

Dans l'alpage (qui n'est pas un alpage...) qui nous domine, au pied de l'Arbizan, ce sont des chevaux qui galopent dans les prairies. Plus loin, sur la route de la descente nous devons passer très près des vaches en liberté... et c'est pas rassurant de passer à 1m d'une vache et de son veau, et encore plus quand il y en a 10, et elles sont curieuses en plus! Nous remontons enfin après une pause à Ste Marie de Campan, vers le col du Tourmalet. Waou Facile c'est du 4.5% annoncé! Oups, nous comprenons ensuite que c'est la pente moyenne pour le km suivant! Nous montons graduellement à 7.5% puis 9.5%, YAHA!

Nous nous arrêtons à Artigues au camping. Jean Claude n'est pas là. Jean Claude c'est le bénévole qui garde le camping de 5 à 7 mais qui n'est pas là de 5 à 7! Nous décidons alors d'aller nous balader derrière la rivière, il y a de belles cascades à voir... Nous prenons de l'eau au cas où pour bivouaquer. Et là, nous commençons une nouvelle séance de TTT (Trike Tout Terrain) le long d'un ruisseau bien agité. Nous trouvons un coin bien agréable pour poser les affaires et faire nimp, comme traverser une rivière à guet! le problème c'est qu'après on est tout mouillé des jambes et on a froid car on n'a pas de rechange. Mais bon c'est bien rigolo (enfin il parait...)!


Entrainement pour l'Himalaya : passage à gué

Nous irons donc dormir au camping, car l'idée d'une douche chaude est très tentante même quand on n'a pas ses habits mouillés et puis le brouillard tombe... Jean Claude est revenu! Il nous attendait. Finalement il y a des toilettes et douches accessibles, c'est super! voilà de quoi bien nous relaxer pour la grosse journée de demain.

Phrase du jour : pas de phrase du jour. On a juste rencontré un cyclo qui avait traversé l'atlantique pour faire la traversé des pyrénées d'Ouest-Est à vélo saccoche, un canadien.