Petits tours ou plus longs voyages couchés sur un trike et sur un handbike (vélo à bras), et en particulier une traversée des Pyrénées (2009), un périple en Himalaya (2010) et des boucles dans les Dolomites (2011).

23 septembre 2009

Retour sur J14 : Cirque de Troumouse

  • Départ : Luz-Saint-Sauveur
  • Arrivé : Gèdre
  • Distance : 47km
  • Déniv + : 1430 m
  • Difficulté : la chaleur !
  • Météo : grand beau temps
  • Date : vendredi 31 juillet 2009
Déjà J14!

La veille au soir, nous rencontrons, Philippe au camping d'Esther (à 10min de Luz st sauveur). C'est un grenoblois en vacances dans les Pyrénées, il y fait un peu de marche en famille et en montagne.... Très sympathique, nous bavardons. Nous apprenons qu'il est guide et enseignant, c'est étonnant!

Il nous indique les chemins que nous souhaitons suivre les jours prochains sur sa carte top 25 (on se méfie des routes indiquées sur la top 100 maintenant!). On regarde en particulier si on peut passer au fond du cirque de Gavarni, c'est une route cabosée , le trike tout terrain et trois roues motrices est quasi-assuré.... J'avoue que je suis moins motivée que Nat, j'ai un peu mal aux bras et aux jambes. Une route roulante me conviendrait bien.... on verra demain. Je regarde aussi l'itinéraire à pied pour la brèche de Roland : il y a deux névés à traverser et je n'ai que mes chaussures de vélo et des chaussettes basses... ça aussi on verra sur le moment, suivant la météo et le nombre de gens.

Philippe nous propose aussi de nous monter les affaires pour nous alléger (décidément !), mais nous sommes tous deux d'accord pour dire que : la liberté n'a pas de poids !

Le matin, nous levons le camp et roulons jusqu'à Gèdre. Nous posons nos affaires au camping et faisons le plein de nourriture, avant de repartir pour le mythique cirque de Troumouse. Il fait chaud, très chaud. Il est 14h quand nous décidons de nous arrêter pour pique-niquer. Il était grand temps que je m'arrête, un peu trop tard même... Au bord de l'insolation, je repère les toilettes et les lavabos d'un camping à la ferme. Sans demander (en fait je pensais qu'il n'y aurait personne à cette heure ci...), je vais remplir ma gourde et boit une grosse gorgée... et là c'est le drame! Au moment ou je rejoins Nat qui m'attendait à l'entrée de ce charmant camping à la ferme, une dame d'un certain age sort de l'accueil, et visiblement elle n'est pas commode...

Je lui explique que j'ai été chercher de l'eau mais elle me montre une fontaine juste devant elle, je ne l'avais pas vu. Les lavabos où je me suis servi était derrière un garage et je pense qu'elle a cru que j'avais voulu visiter son garage... bref elle me remonte les bretelles « vous auriez pu demander, c'est la moindre des choses etc ... » je m'excuse en pensant à une seule chose : Boire cette eau ! Et j'ai bien cru qu'elle allait m'en empêcher... Quelques instants plus tard, elle se rend compte que nous voyageons à vélo et que Nat avance avec ses bras. Elle ne comprend pas du tout le but de tout ça. En fait, c'est totalement farfelu pour elle...

Nous attendons 16h pour repartir de Heas et attaquer la longue montée. Il y a beaucoup de lacets, mais la route est assez roulante c'est très agréable. Le cirque s'annonce magnifique. Les parois sont très impressionnantes. Un glacier a du jadis sculpter la roche. Il y a de grandes fissures aussi.

Sur le plateau au bout de la route, de grosses vaches broutent l'herbe. Elles nous regardent avec curiosité. Nous nous frayons un passage entre elles. Ici, ce sont elles les reines. Depuis trois jours nous traversons des zones pastorales.

Les vaches du cirque de Troumouse
Les vaches du cirque de Troumouse ... et Cécile en trike

Après chaques montées, il y a la descente. Celle ci est est un régal. On relache tous nos muscles et on apprécie le vent qui nous rafraichit les joues!

Handbike au cirque de Troumouse
En handbike au cirque de Troumouse : parois calcaires et paturages.

Anecdotes : Au cirque de troumouse, ce sont des enfants qui viennent poser, avec nous sur les vélos, pour leurs parents. C'est n'imp !
Durant la montée, on a aussi été pris en photo par des voitures qui nous doublaient. On doit faire parti des activités touristiques de la région de Gavarnie.