Petits tours ou plus longs voyages couchés sur un trike et sur un handbike (vélo à bras), et en particulier une traversée des Pyrénées (2009), un périple en Himalaya (2010) et des boucles dans les Dolomites (2011).

22 août 2009

retour sur J6 : De droles de vaches dans ces paturages...

  • Départ : Vicdessos
  • Arrivé : Aulus les bains
  • Distance : 30 km
  • Déniv + : 1100 m
  • Difficulté : pente à près de 11% dans le port de Lers.
  • Météo : Beau et chaud le matin. Dans le brouillard au col d'Agnès...
  • Date : jeudi 23 juillet 2009
Après notre journée de repos, nous sommes en bonne forme! Nous partons vers 8h30. Le barman d'hier nous attend devant son bar, et nous encourage. C'est super!

Nous montons bien et vite. Nous croisons beaucoup de cascades et de belles pentes à skier l'hiver (Nat les trouve pas très longues et pas si raides, moi elles me paraissent bien quand même...). A 11h, nous arrivons au port de Lers. Nous voyons de drôles de vaches, et pour cause ce sont des chevaux ! en troupeau, Génius!


Cascade en montant au port de Lers.

Nous croisons un club Alsaciens de cyclos de route. Ils sont partis de Biarritz et vont jusqu'à Barcelone. Une camionette les escorte avec tout le ravitaillement et ils dorment dans du dur, en hôtel ou gîte, trop facile !!

Nous découvrons entre le port de Lers et le col d'Agnes, un paysage digne des alpages! et il y a de l'animation. Ici les vaches se font poursuivre par un chien et un fermier. "On les fait courir un peu" nous dit-il...sans doute ont-elles besoin d'un peu d'exercices et le fermier... aussi. En tout cas, elles courent drôlement vite dans ces pentes bien raides! La vache pyrénéenne a de bons cuissots !


Cécile découvre les vaches Pyrénéennes

Plus bas il y a un lac, où les pécheurs sont les rois. Nous nous ravitaillons au bar et faisons la pausse casse-croute un peu plus loin et un peu cachés des touristes. Nous empruntons un chemin en terre peu fréquenté qui mène au col de Bret pour faire une sieste. C'est maintenant devenu une habitude.

Mais le temps très chaud se rafraichit et une mer de nuage déborde au nord. Nous décidons de repartir pour le col d'Agnes, sinon c'est sous la pluie que nous le monterons. La montée est raide, les muscles sont fatigués et le brouillard qui s'est installé ne nous motive pas trop.


En montant au col d'Agnes, dans les nuages. Deux escargots se cachent sur cette photo, saurez-vous les retrouver ?


Oui on est bien dans les Pyrénées, et le tour de France est passé par là !

Arrivés au col, les nuages nous bouchent la vue. Nous redescendons vers Aulus les bains sans tarder et nous y plantons la tente. Il fait de nouveau beau. Nous croisons des randonneurs. On apprend aussi qu'Aulus est une "station thermale du cholesterol", ... avec leur saucisson et leur fromage dans les vitrines, c'est pas un peu contradictoire?

C'était aussi un haut lieu de passage durant la seconde guerre mondiale et les guérillas espagnoles. Ici 686 juifs ou prétendus être ont été assignés à résidence par le gouvernement de Vichy (de la France libre...). Peu ont réussit à s'échapper en Espagne, la plupart sont envoyés à la mort dans les rafles de 1942. 'Pour la mémoire, ...passant souvient toi.' était inscrit sur une stèle. Alors, on s'en souviendra!

Une fois n'est pas coutume! nous buvons une bière au camping pour clore cette étape! Banzaï!

Phrase du jour : "J'ai un bouton de moustique qui me démange à l'oreille", dis-je en me grattant le pied !
...mais nooÔoon les femmes ne sont pas compliquées, faut suivre c'est tout!